Emile-Justin Menier, photographie Nadar

Du milieu des affaires, à la vie politique, les relations sont parfois étroites.
Alors, comme certains grands capitalistes, Emile-Justin Menier se lance à l'assaut de l'Assemblée nationale. il essuie un premier échec en 1871.
Sa carrière politique commence cependant cette année-là avec son élection au conseil général de Seine-et-Marne, où il représente le canton de Meaux et le mandat de maire de Noisiel. Cinq années plus tard, il se représente à nouveau
à la Chambre des Députés en Seine-et-Marne, dans l'arrondissement de Meaux et, faute d'avoir pu réaliser un accord au sein des partisans de la république, il fera campagne contre un autre républicain, Paul Jozon.

( d'après l'ouvrage de Bernard Logre : Jozon-Menier. Récit d'une campagne électorale)

Suite

accueil
accueil
Saga Menier