Le chocolat était une boisson sacrée chez les Mayas. C’était en outre une boisson fortifiante aux Multiples vertus*. Seuls les nobles pouvaient en boire, tout comme ils étaient les seuls à pouvoir Porter des plumes. Les fèves de cacao servaient aussi de monnaie. Elles constituaient un tribut* versé par les Populations qu’ils avaient soumises. Elles étaient placées dans des entrepôts spéciaux. Pour compter les fèves, la base de calcul n’était pas 10 comme dans notre système métrique mais 20. Ainsi 400 (20 x 20) fèves valaient un tzontli. 20 tzontle valaient un xiquipilli soit 800 fèves. 24 000 fèves valaient une carga. De nos jours encore, à México, le bois est vendu par tzontle de 400 bûchettes.

 


Saga Menier