Aujourd’hui, les passions qu’inspirent le chocolat vont au-delà de celles réservées aux denrées comestibles. La moindre parcelle de chocolat est source de sensualité. Son goût est intimement lié à nos indélébiles souvenirs d’enfance, différents pour chacun, mais présents dans notre mémoire collective. L’imaginaire du chocolat exerce son mystérieux pouvoir de séduction, qu’il tient de ses mythes lointains, associés au plaisir et au raffinement de la dégustation. Aujourd’hui, l’engouement qu’il suscite démontre qu’il a acquit ses lettres de noblesse dans ses formes les plus diverses, depuis le chocolat que l’on grignote, jusqu’à celui que l’on déguste, consacrant ainsi le savoir-faire d’un artisanat en plein épanouissement. Le Salon du Chocolat a été le révélateur de ce phénomène de société, en offrant aux visiteurs un voyage au pays des cinq sens et des cinq continents.

 

 


Saga Menier