Progrès au 20ème siècle

Le monde d'hier, c'est déjà le nôtre : celui du moteur à explosion, de l'acier, des nations souveraines, de l'usine, du socialisme, mais en quelque sorte, à l'état d'ébauche et encore plongé dans les archaïsmes du siècle précédent (les crinolines, les chevauchées romantiques de Garibaldi mais aussi la servitude des moujiks).
Qu'est-ce donc que le progrès, est-il bénéfique? Il ne manque pas de pessimistes pour souligner que la révolution industrielle, en Europe, s'est assortie, pendant le 19 siècle, de la plus indiscutable exploitation des masses ouvrières et paysannes. Et pourtant il faut surmonter ce pessimisme. Car le siècle écoulé, malgré son injustice et ses faiblesses, a apporté des changements positifs gigantesques. Avant la révolution industrielle, la misère Humaine était incommensurable ; mais elle était muette donc sous- estimée. Au 19 siècle elle éclate aux yeux de tous, elle scandalise et enfin on décide de la refuser. Le capitalisme triomphant suscite des reactions et c'est ainsi que le syndicalisme et le socialisme obtiennent, par la pesée des travailleurs et par la lucidité d'esprits éclairés et courageux des résultats qu'on ne saurait nier.

Pierre Mendès France

1871

Le 26 mars 1871 le peuple de Paris s'empare de la ville et en reste maître pendant 62 jours. Ce fut la fameuse Commune de Paris que beaucoup redoutait, plus que le militarisme des prussiens durant la guerre de 1870.
Menier n'est pas insensible à la situation, homme politique et industriel il verra sa chocolaterie de Noisiel occupée par les prussiens du 18 mars au 27 mai 1871.

On examine les mains des prisonniers : tous ceux dont les mains semblaient noircies par la poudre étaient immédiatement passés par les armes.


Paris


Emile-Justin est préoccupé par le soulèvement spontané d'une grande partie de la classe ouvrière outrageusement oubliée par la révolution industrielle. Le siècle en mutation a libéré l'homme du servage mais l'a plongé dans une autre forme d'esclavage que la deuxième partie du 19ème siècle se doit de contenir pour éviter le pire.
Les innovations sont à portée de mains ; à trop tarder, le renversement des valeurs est susceptible d'être encore plus radical qu'on ne le pensait. Marx veux s'emparer de l'État au nom du prolétariat, Bakounine prêche la destruction de ce même État. Emile-Justin, homme de gauche, ne sera pas un précurseur en matière de social, mais un redistributeur de richesse. Cette richesse redistribuée aura la forme d'une cité ouvrière équipée des innovations du moment ; cabinet médical, réfectoires, lavoirs, bains-douches, magasins, cafés-hôtels-restaurants, groupe scolaire. Cette profusion de générosité a de multiples avantages : calmer les ardeurs dévastatrices de la classe ouvrière de plus en plus organisée et soucieuse de son avenir, l'argent utilisé pour ces travaux de grande envergure reste la propriété de la famille Menier et le reversement de loyer est un retour à l'envoyeur qui n'est autre
qu'Emile-Justin Menier. Contrairement à ce qui passait dans d'autres cités, il était impossible d'accéder à la propriété, il ne fallait pas que par vente ou héritage, les habitations deviennent la propriété de gens ne travaillant pas à l'usine de Noisiel. Ce n'est qu'à partir de 1963 que la cité fut vendue à ces occupants.
Si le caractère humain du projet de socialisation reste évident sous Emile-Justin Menier, il le sera beaucoup moins sous le règne de ses deux fils Henri et Gaston.
L'innovation de taille en matière d'architecture est la construction du Moulin par Jules Saulnier, la seule parmi toutes les constructions du site de Noisiel. Toutes les autres inventions seront, d'une manière ou d'une autre, présentes sur les lieux, mais leur caractère de primauté reste discutable.
L'avant-gardisme d'Emile-Justin Menier lui aura permis de faire appel aux ingénieurs en vogue, mais était-il possible dans un siècle de béton et d'acier, de proposer autres matériaux ?

DANS LE MONDE
A NOISIEL
Années
Evèvements - Inventions
Années
Mise en application par MENIER
1802
Premier navire à vapeur.
   
1803
Le pont des Arts à Paris, passerelle en métal.
   
1805
Bélanger construit, jusqu'en 1811, la halle aux blés de Paris et invente le dôme en fer et verre avec l'ingénieur Brunet.
   
1806
Pont d'Austerlitz en fonte à Paris.
   
1815
Thomas Telford construit en Angleterre le pont métallique Menai Bridge.
   
1821
Commencement de l'éclairage au gaz à Paris.
1899
La cité ouvrière est éclairée au gaz et alimentée en eau par des bornes-fontaines
1826
Publication par Navier de ses cours sur la résistance des matériaux.
   
1829
Méthode du Dr Fox pour les planchers en béton entre des poutres en fonte.
   
1830
Cochrane invente un système d'air comprimé pour creuser les puits et les tunnels sous l'eau.
   
1830
Premier chemin de fer à vapeur en France : Saint-Etienne-Lyon.
1882
Lancement d'un projet de chemin de fer privé de 7 km reliant Noisiel à Emerainville.
1832
Lebrun construit en France une maison en béton.
   
1833
Construction par Rohault de fleury du jardin botanique à Paris avec des poutres et des piliers en fonte.
   
1834
Jacob Perkins invente la première machine à réfrigérer.
1868
Installation des premières machines frigorifiques par Charles Tellier.
1835
Premier projet d'architecture métallique recouvrant un vaste espace par Horeau.
   
1838
Nasmyth invente le marteau-pilon.
   
1838
Ericson invente l'hélice de bateau à vapeur
1839
Il semblerait que dès 1839, Menier ait fait appel à Hermann, constructeur de machines de Maudslay de faible puissance. Cette première intervention de la vapeur pourrait n'avoir joué qu'un rôle marginal.
1839
Antoine-Rémi Polonceau construit le pont du Carrousel à Paris aux arcs de fonte.
   
1839
Première bicyclette.
   
1844
Production industrielle du ciment Portland. Le Dr Fox prend un brevet pour son système de béton.
   
1844
Projet d'un opéra en métal par Horeau.
   
1845
Pneus en caoutchouc Thomson.
1860
Apports importants de capitaux de la famille Menier dans la fabrique de caoutchouc Aubert et Gérard située près du port de Hambourg. Les évènements historiques (guerre de Prusse) et la fusion avec l'entreprise autrichienne Reithoffer provoquèrent des tiraillements au sein de la famille Menier. Emile Menier reprit l'usine de Grenelle, 7 rue du Théâtre, près de la ligne de chemin de fer qui suit la rive gauche de la Seine.
1845
Fairbairn construit à Manchester une raffinerie de huits étages où le fer est associé au béton.
   
1849
Fourier, publication posthume de " Cités ouvrières. Modifications à introduire dans l'architecture des villes".
   
1849
Projet de halles voutées couvrant 93 mètres d'une seule portée par Horeau.
   
1851
Première exposition universelle à Londres, Paxton construit le Cristal Palace en fonte et en verre, premier exemple de pré-fabrication.
   
1851
Cités ouvrières avec jardins à Mulhouse et à Munster.
1874
Début de construction de la cité ouvrière à Noisiel avec 66 maisons par Emile-Justin Menier.
1853
Commencement à Paris des travaux d'Haussmann.
   
1854
Baltard construit à Paris, en fonte, les Halles, qui ne seront terminées qu'en 1870.
1882 - 1884
La Halle Eiffel
1855
Invention du procédé Bessemer qui permet la production massive de l'acier.
   
1855
Production commerciale de l'aluminium.
   
1856
Olive construit au Vésinet une cité-jardin de luxe.
   
1857
Otis installe le premier ascenseur hydraulique dans un grand magasin.
   
1859
Fondation en France, par Godin, du premier familistère de Guise.
   
1861
Hittorff rénove la gare du Nord et y place un grand hall à charpente métallique.
   
1861
Coignet publie un ouvrage préconisant l'emploi d'une armature de métal pour augmenter la résistance du béton.
   
1863
Krupp fonde à Essen la cité ouvrière Westend.
   
1864
Mise au point du moteur à essence Marcus, celle-ci sera effective en 1875.
   
1865
Boutland Wilkinson construit la première maison en béton armé en Grande-Bretagne.
   
1866
Le vapeur Great Eastern arrive devant Terre-Neuve au terme d'une traversée historique : il venait de poser un câble télégraphique qui, par un seul tronçon de plus de 3000 kilomètres, reliait l'Irlande au littoral américain.
1895
L'usine de caoutchouc de Grenelle, propriété des Menier, fabrique des câbles télégraphiques, la société des téléphones et la société Menier s'allient pour l'occasion et se fondent en " Société industrielle des téléphones".
1867
Deuxième Exposition universelle à Paris. On y voit pour la première fois en Europe un ascenseur hydraulique.
   
1867
Le béton est employé sur une grande échelle, lors de la deuxième Exposition universelle, pour les planchers et sous-sols.
   
1867
Monier prend un brevet sur la construction du béton armé et ses fonctions de résistance.
   
1868
Cité ouvrière Siedlingen, par Krupp, en Allemagne.
   
1869
Un viaduc de 427 mètres de long enjambe Farringdon Street à Londres.
   
1870
Cité ouvrière par Krupp à Essen
   
1871
Jules Saulnier construit à Noisiel la chocolaterie Menier. Ossature porteuse en métal.
1871
Le Moulin
1872

Engels publie une suite d'articles qui seront réunis en 1887 sous le titre :
"
La question du logement"

   
1873
Krupp fonde la cité ouvrière de Kronenberg.
   
1874
Premières législations sur l'urbanisme en Suède.
   
1874
Godin publie : "La richesse au service du peuple". Le Familistère de Guise.
   
1876
Boileau et Eiffel construisent à Paris "le Bon Marché".
   
1877
Hyatt préconise la pré-fabrication des bâtiments et publie un mémoire définissant les principes du béton armé.
   
1879
Le baron Jenney construit à Chicago le premier Leiter Building de six étages, prototype des immeubles de bureaux.
   
1880
Eiffel construit le viaduc de Garabit.
   
1881
Les grands boulevards parisiens sont illuminés à la lumière électrique.
   
1882
Première centrale électrique Edison.
   
1884
Koechlin, chef de l'atelier Eiffel, donne un premier projet de tour de 300 mètres.
   
1884
Turbine de grandes chutes par Pelton.
   
1885
Le baron Jenney termine la construction à Chicago du premier gratte-ciel : le Home Insurance Building.
   
1887
Lever fonde en Grande-Bretagne la cité ouvrière de Port Sunlight.
   
C'est une sensation agréable de trouver l'industrie électrique sous le vêtement élégant et riche que M Albert Menier lui a donné dans l'installation qu'il a faite en sa propriété de Neuilly.
Une salle haute, largement éclairée à travers une face entièrement garnie d'un vitrail, toute revêtue de lambris de chêne; autour une galerie courante dominant les appareils conduisant aux tableaux qui couvrent le mur du fond et y forment un ensemble de points brillants d'un aspect très décoratif ; au milieu, les machines, aciers, cuivres et nickels polis.../..
La canalisation est faite avec des câbles isolés disposés dans des caniveaux de brique sur des crémaillères de bois goudronné. L'ensemble disposé par le chef de l'usine, M Alberti.
Les appareils forment tout le système éclairant de la propreté de M Albert Menier, à Neuilly ; propriété comprenant l'hôtel, de vastes communs, un ensemble d'écuries et de remises, un manège et une salle de théâtre.../..
Enfin, dans le jardin, on a établi de belles fontaines lumineuses, à l'instar de celles de l'exposition Universelle de 1889 où les Menier affirmèrent leur puissance en obtenant bon nombre de médailles concernant le chocolat mais également ; pour la fabrication de câbles électrique, le transport de cette même force électrique et la fabrication du caoutchouc.
1889
Apogée de la construction en fer à l'Exposition Universelle. Tour Eiffel.
1889
"Le stand Menier de l'Exposition Universelle s'orne d'un Arc de Triomphe de 250 000 tablettes." Cette année là, Menier produisait la moitié de la consommation générale de la France, cette puissance se traduisait par 3 grands prix pour la fabrication du chocolat, le produit des plantations, la fabrication du caoutchouc, 5 médailles d'or, pour la fabrication des câbles électriques, les produits de Valle Menier, la fabrication de pâtes alimentaires, les maisons ouvrières, et les institutions patronales.
1889
Cité-jardin de Bournville, près de Birmingham.
   
1889
Automobile à moteur à essence.
1893
Aucun des domaines industriels en développement ne laissa les Menier indifférents. L'automobile en fait partie. Gaston s'y intéressa en collaboration de Phanhard et Levassor. Il fit construire un break 4 places "découvrable double phaéton". Propulsé par 2 moteurs Daimler, cet ancêtre se déplaçait à la vitesse
"fantastique" de 10 mph…
1890
Pneus en caoutchouc pour bicyclettes
   
1892
Hennebique invente la poutre de béton armé en T.
1905
La Cathédrale et le Pont Hardi
1894
La loi Jules Siegfried impose à l'Etat de se préoccuper de l'habitat social. Les HBM.
   
1894
Krupp fonde la cité ouvrière de Alfreddhof.
   
1894
Hennebique construit en Suisse le premier pont en béton armé.
   
1885
Hennebique construit à Roubaix le premier silo en béton armé.
   
1901
Tony Garnier dessine les premiers plans de la cité industrielle.
   
1901
Unwin et Parker, d'après la théorie de E.Howard, commencent à construire la cité-jardin de Lechtworth.
   
1904
Benoit-Lévy publie : "La cité-Jardin".
   
1904
Tony Garnier expose ses plans de la "cité industrielle" à Rome et à Paris.
   
1906
Krupp fonde la cité ouvrière Margaretenhole.
   
1909
Premier programme de logements ouvriers construits par l'état à Cleveland, USA.
   

 

Sommaire Noisiel

 

 

 

 

Saga Menier